LA PSYCHOEDUCATION POUR DEVENIR SON PROPRE COACH

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Fiche de synthèse les relations amoureuses

  1. L’évolution des relations amoureuses passe par les étapes de développement personnel que nous expérimentons de bébé à l’état adulte et que nous répétons lors de nos relations amoureuses
    1. Les conflits, disputes, blocages sont autant d’opportunités pour croitre et évoluer dans la relation
    2. Se libérer de nos carcans familiaux est le grand défi d’une relation saine qui nous incite à construire notre propre vision et nos propres croyances familiales libérées du poids du passé
    3. L’amour et le désir sont des émotions complexes de forte intensité qui animent notre vie et qui sont de véritables moteurs de notre évolution en nous faisant vivre de grandes joies et de grandes déceptions nous permettant de nous actualiser en se frottant à la réalité
    4. La dépendance affective et l’enfant intérieur blessé sont des problématiques récurrentes
  2.  les 4 stades de l’évolution de la relation amoureuse


        1. adaptation mutuelle des partenaires avec une réalité clivée (bon dans le couple et le mauvais est nié) ; être très tolérant et passer sur les traits qui conviennent moins
        2. progressivement la relation idéalisée est soumise à des ajustements, confrontée à l’épreuve de la réalité ; les facettes cachées vont se dévoiler et certaines blessures narcissiques vont s’ouvrir peu à peu
      1. luttes de pouvoir :
        1. toute séduction comporte un désir d’exercer un pouvoir émotionnel sur l’autre et l’énoncé d’un point de vue différent peut être interprété comme un rejet
        2. début des systèmes d’aliénation de l’autre pour le soumettre à nos attentes
        3. à ce stade des conflits sexuels vont se cristalliser et il s’agira d’accepter une harmonie sexuelle assez peu satisfaisante ou défectueuse ; quand l’accord reste possible dans d’autres domaines, les désaccords du corps n’envahissent pas tout l’espace de la relation
      2. crise :
        1. la crise correspond à un mouvement de rupture du statu quo construit sur base des compromis réalisés au moment du choix amoureux
        2. redéploiement des énergies et des investissements affectifs dans d’autres champs d’activités
          1. fuite ou refuge vers travail, maison, enfants, amis, somatisations, alcool…
      3. conflits :
        1. dépassement de la crise par des perturbations et des conflits nécessaires à la maturation de la relation : se définir en évitant de se laisser piéger par les enjeux passionnels accumulés lors des épisodes précédents
      4. l’engagement
        1. progrès dans l’appréhension de la réalité et le lien amoureux va se  rétablir dans le meilleur des cas sur de nouvelles bases en acceptant l’incomplétude de la relation, de l’autre et de soi-même
        2. mieux refuser et se protéger de ce qui n’est pas bon pour moi venant de lui
      5. co-création
        1. se rejoindre dans une création commune
        2. trouver la sécurité, sérénité pour développer l’expansion de soi
        3. décentration de soi, ouverture conscientisée, écoute d’autrui
        4. corrélations profondes entre argent et sexualité qui  renvoient à des enjeux mal  clarifiés sur les positions dominants-dominés ce qui entraine des conflits latents autour de la vie sexuelle
      6. l’intimité physique
        1. l’approche physique réveille des peurs très anciennes liées à la peur d’être envahi, dépossédé, lâché ou morcelé
    1. être amoureux de sa propre liberté et devenir amoureux de la liberté de l’autre
    2. Phases du couple amoureux : retraverse toutes les étapes de l’enfance et les recycle en forme de boucles
      1. Beaucoup de couples fixent leur trajectoire sur une des étapes et cela devient un stade au lieu d’une étape
      2. Le couple se débat et s’enlise dans un des trois stades
        1. Dépendance aliénante
        2. Contre-dépendance maladive
        3. Indépendance extrême
      3. Passer de l’illusion amoureuse des premiers temps à la désillusion de la réalité
        1. La désillusion peut amener un remaniement des relations vers l’interdépendance
        2. Souvent c’est la rébellion sur le modèle de l’opposition des enfants
          1. L’autre n’est pas celui que je croyais
          2. Se révolter en prenant conscience de l’écrasement de ses besoins
          3. S’engager dans ce que l’autre ne reconnait pas en opposition dans un territoire qui nous est propre, hors du couple
          4. Moi sans toi, moi contre toi, hostilité, rejet, opposition
          5. Phase où chacun renforce ses défenses et on ne craint pas d’agir comme  on l’entend sans se soucier de l’autre
          6. Je me coupe de toi, je n’ai pas besoin de, retrait du couple….
    3. Cycles de survie du couple
      1. Rôles alternatifs de persécuteur et de victime
      2. Individualisation de chacun avec des actes autonomes qui nous éloignent momentanément avec expérience successives de distanciation suivies de rapprochements
        1. Bien vécu si sécurité affective intérieure, confiance et constance émotionnelle
      3. Interdépendance : construction de l’attachement : nous=moi avec toi
        1. Donner et recevoir
        2. Être responsables de ses besoins et attentifs à ceux de l’autre
        3. Demander de l’aide et secourir
        4. Se montrer fort et vulnérable
        5. Je m’accepte et j’accepte de transformer l’image de l’autre que j’avais en moi et de l’aimer tel qu’il est pour lui
        6. Consensus, complémentarité, échange
        7. J’évolue et je m’assouplis et je peux vivre la contradiction, le paradoxe, la frustration sans que mon état intérieur soit menacé
        8. Le couple favorise la personnalisation de chacun
      4. Ne pas fuir le conflit, apprendre à y entrer, à le gérer à deux et à en sortir
      5. Remettre les  pendules à l’heure avec une confrontation douloureuse au lieu de se détacher
    4. La passion amoureuse s’inscrit dans la dépendance
      1. La fusion du départ est éphémère et illusoire ; elle signe une preuve de l’immaturité du moi et d’un manque de sécurité intérieure
    5. Les stades de la relation conjugale
      1. Codépendance : amour romantique, amour érotique avec désir de fusion, recréer le lien symbiotique de la petite enfance, recherche d’une excitation et de modification de l’humeur dans le sexe
        1. Aspects idéalisés : partenaire magique qui nous possède, déni des problèmes, faux moi s’accentue et on ne se développe pas, isolement, image de soi ok
        2. Aspects dégradés : sexualité génitale, méfiance et possessivité, manigances et inquisition, révélation des défauts obsessionnelle, attachement maladif, autoglorification
        3. Aspects équilibrés : nouvelle expérience érotique, unicité de l’autre, force et optimisme, développement authentique, amour vers l’extérieur aussi, actualisation de soi
      2. La contredépendance : les luttes de pouvoir
        1. Aspects idéalisés : pas de désaccord ni  colère, fausse image du couple heureux, attentes rigides, pseudo intimité sur les faux moi, abnégation et devoir, absence de frontières
        2. Aspects dégradés : atmosphère mortifiante, cycle bourreau/victime de l’enfance est reproduit, attente du pire et pas de résolution des problèmes, dysfonction de l’intimité et domination, égoïsme et frontières rigides
        3. Aspects équilibrés : faire face aux conflits, découvrir son moi authentique et mise en question des règles familiales, périodes difficiles ou on adapte ses attentes à la réalité, intimité s’accroit et compromis pour accepter les différences, s’affronter avec respect, frontières semi-perméables
      3. Indépendance : actualisation de soi
        1. Accepter toutes les parties de soi-même
        2. Respecter les blessures du partenaire sans essayer de les guérir ou d’en assumer la responsabilité
        3. Aspects idéalisés : vide, acquis sans évolution, extérieur prédominant (enfants, voyages, travail…), psychosomatique, fausse image du couple figée, sexualité rituelle ou pas
        4. Aspects dégradés : peur d’être seul, colère passive-agressive, problèmes d’accoutumance, compétition, aventures, pas de sexe pour punir l’autre ou viol
        5. Aspects équilibrés : désir mutuel, responsabilité de ses blessures, soutien des actualisations mutuelles, contribuent aux besoins, alliance avec nouvelles règles, nouveaux plaisirs sexuels
      4. Interdépendance : cocréation
      5. quatre phases : dépendance et contre dépendance pour évoluer vers l’indépendance et l’interdépendance dans le cadre de la différenciation des parents et du conjoint pour rechercher son identité propre et se définir au départ d’un regard intérieur
    6. Relations autonomes : toutes les possibilités d’interaction entre P A E
      1. Materner et  réconforter occasionnellement et réciproque
      2. Conversations d’A à A
      3. Décisions parentales concertées
      4. Humour et tendresse entre les E intérieurs
      5. La dépendance affective a deux sources :
        1. Carence affective : le besoin d’être aimé est plus fort que le besoin d’être respecté
          1. Donner sans compter sans se rendre compte que l’entourage l’utilise et le méprise
        2. Immaturité : refus de grandir avec ingratitude, égocentrisme  et cruauté
          1. Tendresse et gentillesse à des  fins manipulatrices
          2. Relations où chacun est chargé de prendre l’autre en charge dans les domaines où il a peur de s’assumer : symbiose
        3. Équilibre avec contre-symbiose : PAE et PAE
          1. Un seul des PAE est activé : le PA de l’un et l’E de l’autre et dans d’autres domaines le PA de l’autre et l’E de l’un
          2. Avantages éphémères :
            1. A se sent responsable et utile et agit mais avec une impression de charge  et de solitude
            2. B a la sécurité et ne doit pas agir mais insatisfaction de ne pas gérer sa  propre vie
          3. Ex : homme dont l’E cherche une mère au niveau affectif et logistique et prend celle-ci en charge au niveau financier la protégeant du stress et de l’angoisse de confronter son E intérieur au monde du travail
          4. Illusion d’équilibre et d’équité et réciprocité mais manque d’autonomie et   gaspillage d’énergie
            1. Comme deux personnes valides qui sautent à cloche-pied cramponnées l’une à l’autre au lieu de marcher en se donnant la main
  3. Les croyances limitatives sur l’amour à actualiser
    1. La croyance quasi universelle d’un amour unique et permanent sans faille nous fait oublier qu’une relation vivante et en santé s’entretient et se nourrit, se respecte et doit se protéger des altérations inévitables d’une intimité qui s’use aux partages du plein temps
      1. Dire à l’autre je ne suis pas responsable de ce que tu éprouves
      2. La plénitude sexuelle et affective s’atteint progressivement au terme d’un long processus de maturation ; beaucoup de difficultés sexuelles sont liés à l’incapacité de renoncer à la toute puissance implicite de son désir sur l’autre (pas vers l’autre)
      3. Remettre en cause bon nombre de nos croyances, conditionnements, injonctions éducatives, mythologies et belles images
      4. Devenir responsable d’être l’auteur et le seul comptable de tout ce qui m’arrive et d’en répondre au seul niveau qui est le mien
        1. Responsable mais pas coupable
    2. Responsabilisation et engagement

        1. Notre conditionnement culturel, éducatif, familial nous  incite à prendre en charge l’extrémité de la relation de l’autre et pas la sienne avec des modèles d’abnégation de soi et de pseudo compréhension qui amènent une vaste conspiration du silence des mots
        2. Dépendance au nom d’une ancestrale et sacro-sainte idéologie d’une soumission au lien
        3. Système relationnel consistant à définir les autres ou se laisser définir par eux dans une escroquerie relationnelle dans laquelle se développe beaucoup de perversité latente qui semble avoir le consensus aveugle de chacun
          1. Dépendances, soumissions, oppositions et affrontements
        4. Nous manquons d’une éducation à la conscientisation pour ne pas arriver infirme dans la relation
        5. L’ancrage principal  de la fidélité est une fidélité à l’égard de soi en vivant le sentiment vivant de se respecter
        6. La fidélité dans un couple est la rencontre, le heurt ou la complémentarité de deux fidélités personnelles
      1. Prendre le risque du couple conflictuel
    3. actualiser ses croyances et illusions sur l’amour
      1. l’amour transporte les montagnes : loin d’être suffisant
      2. l’âme sœur tant espérée : n’existe pas mais travailler à la qualité de la relation
      3. la bonne foi fait foi de tout : plus complexe que cela
      4. il faut se parler : peut faire des dégâts
      5. résolution des conflits : apprendre à vivre avec
      6. illusion de l’égalité homme-femme : connaitre les différences
      7. fidélité et infidélité : fidélité choisie consciemment comme valeur éthique personnelle
        1. Nos croyances sont auto renforçantes et pleine de préjugés
        2. On a plus l’habitude de vérifier que nos croyances sont vraies par des filtres inconscients que de les mettre en doute et en question
          1. On crée ce qu’on croit…
        3. C’est déstabilisant de lâcher ses certitudes mais cela donne une liberté d’esprit et une capacité d’adaptation
        4. Renoncer à ses attentes et ses croyances piégeantes :
          1. Croire que l’autre va changer à notre contact et que notre présence bénéfique va le bonifier/ améliorer l’autre
          2. Se préoccuper de l’autre et pas de notre propre évolution
          3. Attendre vainement qu’un crapaud se transforme  en prince
          4. Spéculer sur une immaturité passagère, des changements probables, espérés…différés
            1. Nous fait passer outre les signaux d’alerte
            2. J’attends qu’elle se lasse et elle que je cède…
          5. Ne plus avoir d’attentes rend ouvert et disponible, mais avoir ses propres critères et les faire respecter
    4. Connaitre et admettre les différences permet de s’accepter et de se respecter
      1. Définir ses critères, valeurs et priorités
        1. Nos croyances pilotent nos comportements et définissent nos priorités
        2. En devenir conscient et choisir le système de pensée le plus aidant pour nous
        3. Qu’est-ce qui est important pour moi ? et pourquoi ?
        4. Hiérarchiser ses valeurs et retenir les 5 incontournables
        5. Plus on est précis sur nos critères, mieux on se connait et mieux on se fait respecter
        6. L’autre a ses critères et ne changera pas
      2. Prendre le temps  de se connaitre et de s’apprivoiser
        1. A en éclaireur : prendre le temps de se découvrir en explorant
        2. Franchir progressivement les 4 cercles de l’intimité
        3. Amitié, tendresse, érotisme, sexe
        4. Observer les repères non verbaux pour se situer dans ces cercles
          1. Éviter l’ambiguïté et situer dans quel cercle est l’humeur du moment
          2. Temps, présence, attention pour croître et s’épanouir
  4. Différentes fiches thématiques sont abordées dans les ateliers pour enrichir et élargir notre cadre de référence dans le quotidien de nos relations amoureuses
    1. L’influence des relations familiales sur nos relations amoureuses
      1. Influence de l’enfance dans le choix du partenaire
      2. Amour mystifié de la famille dysfonctionnelle
      3. Père et fille, le drame de la bonne fille
      4. Mère et fils, le drame du bon garçon
    2. Différents profils amoureux
      1. Aspects hormonaux de l’amour
      2. Profils d’attachement
      3. Comment faire évoluer son profil d’attachement
    3. Les clés de la croissance de la relation amoureuse
      1. Construction de la relation
      2. Responsabilisation et polarités
      3. Harmonie et habiletés conjugales
      4. Rupture et nouvel amour
    4. Evolution de notre identité personnelle et sexuelle
      1. Formation de la personnalité
      2. Animus et anima principes masculin et féminin
      3. sexualité
    5. La dépendance amoureuse (dépendances) affective et sexuelle : voir fiche dépendances
      1. Fonctionnement de l’addiction, compulsion, dépendance
      2. Dépendance sexuelle et affective
      3. Sortir de la dépendance
    6. Gestion des conflits
      1. Forces de cohésion et d’éclatements
      2. Signes d’alerte et sujets de conflits
    7. Fiche : amour de soi :
      1. Apprendre à s’aimer pour développer la capacité d’aimer autrui
      2. Nettoyage de la tuyauterie relationnelle
      3. Croyances sur l’amour
  5. Bibliographie :
    1. Pourquoi lui ? pourquoi elle ? Monique Fradot-Danièle Chinès
    2. N’y a-t-il pas d’amour heureux ? Guy Corneau
    3. Petit guide de l’amour heureux Stéphanie Hahusseau
    4. Jamais seuls ensemble Jacques Salomé
    5. Le défi de l’amour John Bradshaw
    6. Qui sont ces couples heureux ? Yvon Dallaire
    7. Petit cahier d’exercices pour apprendre  à s’aimer, à aimer, à être aimé Jacques Salomé
    8. Réussir son couple Christel Petitcollin