LA PSYCHOEDUCATION POUR DEVENIR SON PROPRE COACH

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Fiche de synthèse CNV

  1. Les 4 composantes de la CNV sont : observations, sentiments, besoins, demandes, dans le cas d’une interaction qui affecte mon bien-être et avec un esprit de bienveillance et de coopération

      1. Observation d’une situation, sans interprétation ni jugement : lorsque nous amalgamons observation et évaluation, notre interlocuteur risque d’entendre une critique
        1. Décrire les faits de façon neutre : distinction entre ce qui est et ce qu’on en pense
        2. Espace ou le dialogue redevient possible
        3. Filtre de nos croyances, de nos préjugés, des émotions parasites
      2. Sentiments qu’éveille cette situation, sans interprétation, accusation :
        1. Le sentiment est un messager, un indicateur qui annonce que quelque chose est comblé ou demande de l’attention
          1. Ne provient pas d’une action d’autrui ou d’événements mais de nos besoins
            1. Rendre quelqu’un responsable de nos sentiments revient à alourdir son vécu et à renoncer à notre pouvoir
        2. Gestion des émotions et intelligence émotionnelle : voir fiche séparée
          1. Sentiments authentiques et parasites
          2. Confusion entre sentiments et besoins
        3.  Assumer la responsabilité de ses sentiments et pas de ceux des autres 
      3. Besoins fondamentaux réels liés à ces sentiments :
        1. Lorsque nos besoins sont insatisfaits, c’est généralement sur les défaillances de l’autre que nous nous concentrons en les jugeant
        2. Faire la différence entre besoins fondamentaux et envies, désirs, demandes ou moyens de les satisfaire ou attentes envers les autres
          1. Plusieurs solutions pour répondre à un besoin
        3. Six catégories de besoins fondamentaux : toujours présents pour notre équilibre
          1.  Sécurité : physique, matérielle, morale
          2. Stimulation : physiques (contact, repas…), mentales (créativité, apprentissage), intensité (sensations fortes…)
          3. Affectifs/sociaux : échanges avec les autres, amour, appartenance, amitié
          4. Estime/reconnaissance : avoir de la valeur, compétence et reconnaissance
          5. Autonomie : liberté de choix et de décision
          6. Sens/cohérence : cohérence et sens de la vie relié à nos valeurs
            1. Clarifier la hiérarchie de ses valeurs et les actualiser en se libérant du poids du passé : valeurs héritées et valeurs propres
        4. Le  niveau des besoins amène une compréhension mutuelle et au non-jugement car ils sont universels et semblables
          1. Permet de se démêler de l’autre pour être plus proche de lui
        5. La violence est l’expression tragique de besoins non satisfaits
      4. Demander ce qui contribuerait à notre bien-être : réaliste et négociable
        1. Formuler une demande consciemment : pas de façon implicite ou indirecte car l’autre peut ne pas comprendre
        2. Si une demande n’est pas accompagnée des sentiments et des besoins de celui qui parle, elle peut être entendue comme une exigence
        3. Différence entre demande et exigence : réaction en cas de réponse négative
        4. À quelqu’un de précis, sur l’instant présent, concrète, langage positif, réalisable et laissant le choix
  2. Les deux volets :

      1. Expression honnête de soi avec assertivité
        1. Se relier à la partie de soi capable de comprendre avec le cœur et de se faire entendre sans agresser
        2. Autoempathie : sentir ce qui se passe en soi, à quoi on aspire dans cette situation de façon à faire la clarté ou ressentir le soulagement
        3. Ce que l’interlocuteur capte c’est l’attitude non verbale et l’énergie qu’on dégage
          1. Important d’avoir l’intention de ne pas évaluer
      2. Empathie ou écoute respectueuse de l’autre
        1. Qualité d’écoute et de présence à l’autre, ses sentiments et besoins sans vouloir l’amener quelque part et sans souvenir du passé
      3. Apprentissage qui demande de la pratique, de la détermination et une imprégnation patiente
        1. Chemin de conscience vers davantage d’humanisme
  3. Les besoins

      1. Les moyens de satisfaire nos besoins sont illimités et nos choix de moyens sont souvent restrictifs et handicapants
        1. Toute envie n’est pas le moyen le plus sain  de satisfaire un besoin
        2. Tout moyen malsain peut être remplacé par un autre plus sain pour obtenir une satisfaction similaire et les émotions agréables adéquates
        3. Remplacer un effet agréable éphémère et court terme (souvent suivi d’effets désagréables à moyen et long terme) par un autre moyen donnant un effet durable : cas des dépendances compulsives
      2. Nos valeurs ou DVC, directions de vie choisie sont les aiguilles de notre boussole de vie pour s’engager vers un enrichissement de la satisfaction de nos besoins fondamentaux
        1. Faire le tri des valeurs héritées de notre environnement éducatif et de la société de consommation afin de les actualiser en fonction de notre essence intérieure : ce qui est vraiment important pour nous aujourd’hui et pour le futur sans le voile des conditionnements du passé
        2. Choisir consciemment les valeurs les plus importantes en les hiérarchisant pour soutenir nos choix de vie et lever les contradictions et les nœuds que nous rencontrons dans les situations difficiles
        3. Les valeurs ne sont pas des objectifs mais des aspirations à être et devenir une personne avec des qualités choisies consciemment dans les différents domaines de vie (famille, boulot, social, loisirs, soin personnel, formation…)
        4. L’intensité de nos émotions nous donne une guide dans le choix de nos valeurs car on n’a des émotions intenses que pour ce qui est vraiment important pour nous
  4. Les 4 pièges à la communication identifiés en CNV

      1. Le jugement : nous enferme dans une vision statique de la réalité qui est dynamique
        1. Besoin de temps, tact et tendresse pour apprivoiser la réalité hors jugement
      2. Les croyances : souvent la conséquence d’une souffrance et comme protection d’un passé qui n’est pas dépassé ; on crée ce qu’on craint
      3. La pensée binaire : au lieu  de la conscience complémentaire et compréhensive
      4. Le langage déresponsabilisant : il faut, tu dois…au lieu de adhésion à une valeur
  5. Dire non et colère

      1. Oser dire non :
        1. Surpris par une demande et pas le temps de réfléchir
        2. Peur des conséquences
        3. Partagé entre deux besoins : oui et non
        4. Penser que les besoins d’autrui sont plus importants
          1. Savoir ce qui est bon pour moi et dire non si cela ne me convient pas et accepter aussi qu’on me dise non sans être blessé
      2. Exprimer sa colère :
        1. Elle nous éveille et nous donne de l’intensité pour agir et servir nos besoins
        2. Sentiment couvercle qui en cache d’autres : peur, tristesse, impuissance
        3. 6 étapes : faire le silence et se retirer pour ne pas empirer les choses
          1. Écoutez nos jugements et les écrire
          2. Chercher les besoins cachés derrière les jugements sur l’autre
          3. Accueillir l’émergence de nouveaux sentiments
          4. Écrire quelle demande faire pour satisfaire ses besoins
          5. Parler à l’autre en CNV
  6. Bibliographie :

      1. Les mots sont des fenêtres (ou des murs) Marshall Rosenberg
      2. De Marshall Rosenberg :
        1. La CNV au quotidien
        2. L’art de la réconciliation
        3. Les bases spirituelles de la CNV
        4. Etre vraiment soi, aimer pleinement l’autre
      3. Cessez d’être gentil soyez vrai Thomas D’ansembourg
        1. Même titre en édition illustrée
        2. Et être heureux ce n’est pas nécessairement confortable
      4. Petit cahier d’exercices d’intelligence émotionnelle Ilios Kotsou
      5. Petit cahier d’exercices de CNV Anne Van Stappen